S'identifier - S'inscrire - Contact

Nestor Ponce

 



Né à La Plata (Argentine) en 1955 et installé en France depuis 1979, Néstor Ponce est professeur en langues et civilisations hispano-américaines à l'université de Rennes-II. Il est en outre l'auteur d'un livre de poésie, Sur (1982), et de fictions : El intérprete (Prix Fondo Nacional de las Artes 1998), Hijos nuestros (2004), Perdidos por ahi (2004), ainsi que d'une dizaine de travaux critiques dont Diagonales del Género (2001) et Crimen, anthologie de la nouvelle noire et policière d'Amérique latine (2005).

Néstor Ponce réside en France depuis 1979. Il a enseigné à l'École polytechnique avant d'être nommé professeur à l'université de Renes II. Il est l'auteur de nombreuses études sur la littérature et la culture latino-américaine et de quatre romans. Il a remporté plusieurs prix littéraires, dont dernièrement le Prix international de roman Siglo XXI (Mexique, 2006). Parmi ses titres :L'argentine. Crise et Utopies, Éditions du temps (Questions de civilisations),2001.La représentation de l'espace dans le roman hispano-américain, Los pasos perdidos de Alejos Carpentier et La Voragine de José Eustasio Rivera, Éditions du temps (Lectures d'une oeuvre), 2002.Écrire la domination en Amérique latine, balún-Canán de Rosario castellanos, Los ríos profundos de José maria Agruedas et El chulla Romero y Flores de Jorge Icaza (coordinateur), Éditions du temps, 2004. Crimen, Anthologie de la nouvelle noire et policière latino-américaine, Presses Universitaires de rennes, 2005.La Révolution cubaine (1959-1992), Éditions du Temps, 2006.La Bête des diagonales, André Dimanche éditeur, 2006 (traduction du roman finaliste du prix Planète en Argentine en 1998 et publié en 1999).


Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 1151 fois • Version imprimable

Kit de survie dans les banlieues espagnoles

Kit de survie dans les banlieues espagnoles
de Nestor Ponce (Auteur), Degast' (Auteur)




 
Broché: 126 pages
Editeur : Temps (10 mai 2007)
Collection : KIT SURVIE BANL

Et dire qu'ils croyaient bien se débrouiller en espagnol ! Eux, c'est Gwenaëlle et Yann, deux purs produits de la jeunesse française made in Bretagne. Partis à Madrid pour soi-disant améliorer leur espagnol (comme l'expliquaient d'ailleurs leurs parents à moult voisins, amis et membres de la famille), la rencontre avec leurs correspondants madrilènes et leurs amis respectifs fut un plongeon surprenant et presque à sec dans la langue de Cervantès telle qu'on la parle aujourd'hui. Nul prof de lycée, linguiste appliqué ou amateur de la Liga n'aurait pu soupçonner les transformations subies par la langue espagnole ces dernières années !! Que ce soit pour envoyer des textos, aller au foot, faire la cuisine, ou rencontrer des copains galiciens, colombiens, voire argentins, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la langue castillane sans jamais oser le demander !
 

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 552 fois • Version imprimable

Crimen : Anthologie de la nouvelle noire et policière d'Amérique latine

Crimen : Anthologie de la nouvelle noire et policière d'Amérique latine
de Nestor Ponce (Auteur)







 
Broché: 293 pages
Editeur : PU Rennes (1 août 2005)
Collection : Didact espagnol

Cette anthologie en espagnol réunit trente-et-une nouvelles représentatives des diverses tendances du genre policier hispano-américain, depuis le début du XXe siècle à nos jours. Au départ très proches des écrivains anglo-saxons et français, les auteurs se sont écartés peu à peu des formes mimétiques pour produire des textes originaux. Les différentes formes parodiques, le réalisme, la modernité et la post-modernité ont trouvé ainsi leur place. Le travail sur le langage, la construction de personnages qui s'éloignent des modèles typologiques traditionnels, les intrigues qui brossent directement ou indirectement un tableau des sociétés hispano-américaines constituent des sources de mise en question qui renouvellent le genre policier. l'anthologie regroupe des auteurs originaires de onze pays différents.

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 566 fois • Version imprimable

La Bête des diagonales

La Bête des diagonales
de Néstor Ponce (Auteur), François-Michel Durazzo (Traduction)







 
Broché: 325 pages
Editeur : Andre Dimanche (1 juillet 2006)
Collection : LITTERATURE FRA

La Plata, nouvelle ville devenue à la fin du XIXe siècle un des joyaux de l'Argentine avec son architecture moderne, ses parcs et ses diagonales, fait irruption un meurtrier aux habitudes étranges. La police manifeste son impuissance, le directeur de cabinet du ministre tente d'arracher à leur léthargie les fonctionnaires et d'éviter la crise politique. La presse multiplie les hypothèses, la population se barricade dès la tombée de la nuit et laisse la ville déserte, livrée aux grenouilles, aux chiens vagabonds, aux syndicalistes et aux journalistes qui entretiennent l'illusion d'arrêter le coupable. Pendant ce temps, les assassinats se répètent en un rituel sanglant et culminent en une fin imprévisible. Au-delà du roman policier, d'une enquête sur les traces d'un tueur en série, La Bête des diagonales jette un nouveau voile de suspicion sur la nature du pouvoir, dans la ligne de Roberto Arlt, Bioy Casares et Borges, ou celle de Ricardo Piglia pour qui " la littérature travaille le politique, cette grande machine paranoïaque et fictionnelle ".
 

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 512 fois • Version imprimable

L'Argentine

L'Argentine
de Nestor Ponce (Auteur)






 
Editeur : Du Temps (11 mai 2001)
Collection : Du Temps

Considérée pendant des siècles comme une région secondaire dans le vaste Empire espagnol, l'Argentine connut un développement spectaculaire vers la fin du XIXe siècle, pour devenir les Etats-Unis du Sud.Suite à la crise financière de 1890, l'Argentine fut confrontée, à partir de la moitié du XXe siècle, à une longue période d'instabilité politique qui amorça un lent déclin. Cet ouvrage propose une découverte de l'Argentine sous plusieurs angles : histoire, économie, géographie, culture. L'auteur étudie l'évolution économique et sociale de ce pays, s'interroge sur les modèles de croissance et les réponses apportées par les hommes d'Etat, tout en proposant une découverte de ce territoire contrasté et de la culture sous tous ses aspects littérature, arts plastiques, musique, cinéma.
 

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 555 fois • Version imprimable

Néo-baroque cubain

Néo-baroque cubain
de Nestor Ponce (Auteur)





 
Broché
Editeur : Du Temps (10 avril 2003)

Cette collection s'adresse aux candidats des concours du CAPES et de l'Agrégation d'Espagnol.Chaque volume propose, à travers une dizaine d'articles de fond (rédigés en espagnol ou en français) de nombreuses pistes de réflexion permettant d'aller plus loin dans la lecture d'une œuvre ou l'étude d'un thème. Par leur écriture fragmentée, l'appel aux ressources hypertextuelles, l'utilisation des figures de pensée telles que l'ironie ou le paradoxe, parmi d'autres innovations non moins osées, Severo Sarduy et Guillermo Cabrera Infante occupent un terrain tout à fait original dans la littérature latino-américaine contemporaine.L'étude de deux de leurs principaux titres (De donde son los cantantes et Tres tristes tigres, respectivement) permet de mieux appréhender la création littéraire dans sa complexité, et aussi la culture et l'histoire récente de Cuba.
 

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 538 fois • Version imprimable

Residencia en la tierra et Canto general de Pablo Neruda

Residencia en la tierra et Canto general de Pablo Neruda
de Nestor Ponce (Auteur)







 
Editeur : Du Temps (2000)
 
Residencia en la tierra (1925-1935) et Canto general (1950) sont non seulement deux recueils déterminants dans la poésie hispano-américaine de ce siècle, mais aussi deux étapes capitales dans la vie littéraire de Pablo Neruda (1904-1973).Les études réunies dans ce volume - fruit du travail de prestigieux spécialistes - tentent de mettre en relief les coïncidences et les contradictions des deux tentatives poétiques, ainsi que leurs singularités. Pablo Neruda, prix Nobel en 1971, est incontestablement l'une des figures les plus importantes et les plus populaires de l'histoire littéraire du XXe siècle.

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 548 fois • Version imprimable

Ecrire le Mexique

Ecrire le Mexique
de Nestor Ponce (Auteur)







 
Broché
Editeur : Du Temps (1 juin 1998)  

Cette collection s'adresse aux candidats des concours du CAPES et de l'Agrégation d'Espagnol.Chaque volume propose, à travers une dizaine d'articles de fond (rédigés en espagnol ou en français ), de nombreuses pistes de réflexion permettant d'aller plus loin dans la lecture d'une œuvre ou l'étude d'un thème. Plus d'un quart de siècle sépare La regiòn mas transparente (1958) de Carlos Fuentes, de Sombra de la sombra (1986) et La vida misma (1987) de Paco Ignacio Taibo II, et pourtant les trois textes présentent quelques coïncidences frappantes : l'intérêt jamais démenti pour l'histoire du Mexique, la notion de quête qui parcourt l'intrigue, le jeu sur les structures de la fiction, jeu qui aboutit à son tour à la déconstruction romanesque, mais également à la reconstruction de l'Histoire.Cependant, dans ce jeu de miroirs, tout rapproche et tout éloigne les trois romans. La regiòn mas transparente affiche d'emblée son ambition de roman total, qui traverse l'histoire du pays à partir du présent de l'intrigue (les années 50) pour se concentrer sur des dates et des périodes essentielles (le monde précolombien, la Révolution). Sombra de la sombra, de son côté, sous l'apparence d'un registre plus modeste, se cantonne dans le rayon des années 20 à Mexico, mais il porte un regard attentif sur le récent passé révolutionnaire.La vida misma, quant à lui, reconstruit le quotidien d'une ville de province, secouée par la violence et la corruption des dirigeants du parti au pouvoir (le PRI). Quatorze spécialistes du monde entier proposent, sous des angles différents, une lecture ouverte, polémique et critique des trois romans
 

Par larouge • Ponce Nestor • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 551 fois • Version imprimable

Le discours autoritaire en Amérique latine de 1970 à nos jours

Le discours autoritaire en Amérique latine de 1970 à nos jours
de Néstor Ponce (Auteur), Antoine Blanca (Auteur), Jean-Yves Mérian (Auteur), Hortense Faivre d'Arcier-Flores (Auteur), Collectif (Auteur)







 
Broché: 136 pages
Editeur : PU Rennes (18 octobre 2007)
Collection : Mondes Hispanophones

Il est des périodes charnières dans l'histoire de l'humanité qui marquent l'avenir et suscitent des interrogations sur le passé. Tel est le cas de l'Amérique latine des années 70, qui a été la scène d'affrontements violents et généralisés comme on en avait rarement vu au cours des siècles. Dans un monde encore partagé entre l'Est et l'Ouest, dans lo prolongation des effets de la Guerre Froide, les pays latino-américains cherchaient des voies politiques originales. Une répression sans précédent s'est alors abattue sur ces sociétés. L'autoritarisme s'y est imposé. Le discours autoritaire, la vision unilatérale et sans partage ont tenté d'étouffer toute voix discordante. Comment ce discours a-t-il pu s'imposer ? Quels sont les mécanismes qui ont permis sa reproduction ? De quelle manière les médias, les artistes, la société en générale ont-ils contré cette parole omniprésente ? A travers un regard transversal et pluridisciplinaire qui associe la sociologie, l'histoire, la linguistique et les études culturelles et littéraires, les spécialistes des questions latino-américaines du Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches sur les Amériques (LIRA/ERILAR, Rennes 2) proposent des réponses et rappellent qu'il faut des générations pour reconstruire la mémoire, pour revisiter les couloirs de l'histoire cachée, pour faire émerger la vérité, avant que la reconstruction de l'être humain ne soit possible.
 

Quelques livres



ici vous trouverez certains livres à telecharger: http://www.nestorponce.com/homepage.aspx

à propos de "La bête des diagonales"

Puisque Buenos Aires est la capitale de l'Argentine, il faut une capitale à la Province de Buenos Aires. De cet axiome naît, à la fin du XIXème siècle, la ville de La Plata. → plus

Désapparences

 Désapparences

 

de Nestor Ponce Traduit de l'espagnol (Argentine) par Monique Roumette, illustrations de Guillermo Núñez 


Désapparences

éditeur: Les hauts-fonds
édition bilingue
104 pages

Peu avant sa mort, Jorge Semprun demandait, à propos des camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale, « que les écrivains s'emparent de la mémoire de la mort, sinon elle n'existerait plus... qu'ils parlent pour tous ceux qui désormais ne pourront plus témoigner de la mémoire européenne de la résistance et de la souffrance ».

      C'est précisément ce que fait Nestor Ponce pour l'Argentine, assignant à chacun des quarante-cinq poèmes deDesapariencia no engaña (Désapparences) une date et un lieu, c'est-à-dire un des centres de détention clandestins de la dernière dictature militaire. Il prend ainsi en charge la mémoire de ses compagnons disparus, compagnons non nommés, ces quelque trente mille dont le général Videla bafouillait - en se déclarant avec un parfait cynisme apôtre des droits de l'homme et de la liberté - qu'ils « étaient inconnus puisque disparus ... Sans identité : ni morts ni vifs, puisque disparus ... » (Extrait de la postface)


pour lire un extrait et acheter le livre: http://www.leshauts-fonds.fr/catalogue.html


 

Calendrier

Juillet 2009
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives par mois


liens amis