S'identifier - S'inscrire - Contact

Marcelo Lujan



 
 


 
Marcelo Luján
Marcelo Luján est né à Buenos Aires en Argentine en juin 1973. Il a publié les Fleurs pour Irene (2004), Dans un ciel (2007), La déviation (2007), La Mala Espera (2009) et Brûler dans l’hiver (2010),  en plus d’une douzaine de contes dans des anthologies de plusieurs pays. Une partie de son oeuvre a été sélectionnée pour des campagnes de promotion de la lecture, traduite en d’autres langues et distinguée par de nombreux prix. Entre autres récompenses, il a obtenu la Deuxième Mention au prestigieux Prix Clarín du Roman en 2005. La Mala Espera a reçu le prix Getafe du roman noir. Il vit à Madrid depuis 2001.


Par larouge • Lujan Marcelo • Dimanche 15/08/2010 • 0 commentaires  • Lu 1121 fois • Version imprimable

La Mala Espera


La Mala Espera

Lujan Marcelo








Editeur : Alvik
Collection :
MOISS ROUGE

Ruben, El Nene est un Argentin sans papier à Madrid. Il vivote grace aux petites “commissions” qu’il fait pour Frangio, son chef, une figure publique de l’Agence, organisation clandestine qui verse dans le trafic de drogue et bien d’autres activités liées au crime organisé . Sa vie bascule le jour où il accepte la proposition d’ Angie qui lui permettrait de gagner assez d’argent pour retourner en Argentine. L’affaire est très risquée, il s’agit d’une transaction de plusieurs kilos de cocaïne pure. Mais l’opération ne se déroule pas comme prévue et il se retrouve redevable à l’Agence de plusieurs kilos manquants. Sa vie devient alors un enfer et il comprend qu’on s’est joué de lui et prend conscience, petit à petit, de l’ampleur de la toile dans laquelle il a été piégé.

La Mala Espera a gagné le prix du roman noir Certamen Literario de la ville de Getafe (2009).
 



« J’imagine que je dois encore trouver Angie, que si j’ai réussi à échapper à Fangio c’est que je dois être vivant, que ce n’est pas possible que je sois mort et que la femme sans R continue de pleurnicher. Peut-être que Mista avait raison et que les Roumains dont Fangio a parlé étaient bien au Menchevique. La coke était pour eux. Et ils sont bouillants parce que la police a intercepté moins que ce qui devait sortir de Saint-Domingue. Ils se doutent que quelqu’un les a doublés. »

La Mala Espera, Marcelo Lujàn
 


Par larouge • Lujan Marcelo • Dimanche 15/08/2010 • 0 commentaires  • Lu 1250 fois • Version imprimable

Calendrier

Août 2010
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Archives par mois


liens amis