S'identifier - S'inscrire - Contact

Marcela Iacub






 
Fille d'avocat, elle se consacre à son tour au droit et devient à 21 ans la cadette du barreau de Buenos Aires. Elle se spécialise dans le droit du travail. En 1989, grâce à une bourse, elle vient vivre à Paris où elle devient juriste spécialisée dans la bioéthique. Après sa thèse de doctorat à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) sous la direction du Professeur Antoine Lyon-Caen, elle devient chercheuse au CNRS. Elle est membre associée au Centre d'étude des normes juridiques [1] de l'EHESS.
Marcela Iacub s'est rendue célèbre par ses interventions médiatiques où elle exprime des points de vue libertaires à contre-courant du politiquement correct généralement répandu. Sa démarche consiste à toujours partir d'exemples juridiques afin de montrer leurs contradictions internes, puis d'élargir le sujet aux questions de société qui y sont liées, proposant ainsi de nouvelles manières d'envisager la manière dont la loi gère les questions de mœurs.
Parmi les causes qui lui sont chères, citons: la défense du droit à la prostitution, du mariage et de l'adoption pour les gays et lesbiennes, des méthodes de procréation artificielle. Elle cherche à rénover le féminisme français, soit disant trop moralisateur car se préoccupant plus des questions sexuelles que des questions familiales, et défend l'idée que la révolution sexuelle des années 1970 a été un échec partiel car il n'est pas allé au bout de ses ambitions. Toutes ces prises de position lui ont valu de violentes contradictions justifiées, notamment parmi les féministes françaises.
Son compagnon est le philosophe Patrice Maniglier.

Par larouge • Iacub Marcela • Dimanche 30/06/2013 • 0 commentaires  • Lu 3088 fois • Version imprimable

Belle et bête

 

Belle et bête

de Marcela Iacub






  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Stock (27 février 2013)
  • Collection : La Bleue
  • « Tu étais vieux, tu étais gros, tu étais petit et tu étais moche. Tu étais machiste, tu étais vulgaire, tu étais insensible et tu étais mesquin. Tu étais égoïste, tu étais brutal et tu n avais aucune culture. Et j ai été folle de toi. Non pas qu il y ait un rapport de cause à effet entre tes défauts et les sentiments océaniques que j ai éprouvés. C est une curieuse coïncidence. Même au temps où ma passion était si fastueuse que j aurais échangé mon avenir contre une heure dans tes bras je n ai jamais cessé de te voir tel que tu étais : un porc. C est ma compassion pour ces animaux si dénigrés qui a éveillé mon intérêt pour toi. Tu étais le grand persécuté, le bouc émissaire. Je me suis sentie obligée de prendre ta défense pour dire : Les porcs ont le droit d être des porcs. Une société qui met ces créatures en prison aux seuls motifs qu ils ont des goûts propres à leur espèce n est pas une société libre et juste. »
  •  




 


Par larouge • Iacub Marcela • Vendredi 22/02/2013 • 0 commentaires  • Lu 603 fois • Version imprimable

à propos de "Belle et bête"

 

Le livre de Marcela Iacub sur DSK très attendu en librairie


(Relaxnews) - "Belle et bête" de Marcela Iacub, le livre qui fait scandale dans les médias, est attendu avec impatience dans les librairies. L'ouvrage, dont les bonnes feuilles ont été dévoilées le 21 février par le Nouvel Observateur, est sorti initialement en 18.000 exemplaires, puis imprimé à 15.000 volumes supplémentaires, indique le site de Livres Hebdo. Il paraîtra le 27 février prochain chez Stock. 
 
Dans cet ouvrage, la juriste et philosophe Marcela Iacub raconte la liaison qu'elle a entretenue de janvier à août 2012 avec l'ancien directeur du FMI, qu'elle qualifie d'"être double, mi-homme, mi-cochon". L'ouvrage est illustré par une couverture explicite représentant un porcelet à côté d'une paire d'escarpins vernis. 
 
 
L'auteure n'a pas indiqué de noms dans son livre. Elle a toutefois confirmé au Nouvel Observateur qu'il s'agissait bien de DSK. "Ce qu'il y a de créatif, d'artistique chez Dominique Strauss-Kahn, de beau appartient au cochon et non pas à l'homme. L'homme est affreux, le cochon est merveilleux même s'il est un cochon, c'est-à-dire un être intraitable", a-t-elle expliqué à l'hebdomadaire. L'ancien directeur du FMI et Anne Sinclair ont réagi dans deux lettres séparées pour dénoncer cette parution et exprimer leur dégoût.
 
Marcela Iacub est directrice de recherche au CNRS, juriste, essayiste et journaliste. Elle a aussi publié plusieurs ouvrages, notamment des essais comme "Qu'avez-vous fait de la libération sexuelle", ou "Une société de violeurs?".

source: http://www.lechorepublicain.fr/france-monde/loisirs/musique-litterature/livres-bd/2013/02/22/le-livre-de-marcela-iacub-sur-dsk-tres-attendu-en-librairie-1453430.html

 
aucune autre mise à jour concernant ce livre, n'aura lieu.

les journeaux et magazines s'en chargeront !! pas moi !!



Par larouge • Iacub Marcela • Vendredi 22/02/2013 • 0 commentaires  • Lu 543 fois • Version imprimable

Confessions d'une mangeuse de viande

 

Confessions d'une mangeuse de viande

Marcela Iacub 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    • Broché: 162 pages
    • Editeur : Fayard (30 mars 2011)
    • Collection : Essais


  • « Il y a quelques mois, un événement tragique a complètement transformé l’idée que je me faisais de mon passé. Depuis, je sais que la seule chose digne d’intérêt qui me soit arrivée, c’est le fait d’avoir mangé de la viande. »

     

Par larouge • Iacub Marcela • Samedi 02/04/2011 • 0 commentaires  • Lu 859 fois • Version imprimable

Le crime était presque sexuel

Le crime était presque sexuel : Et autres essais de casuistique juridique
de Marcela Iacub (Auteur)


 









Poche
Editeur :
Flammarion (9 mars 2009)
Collection :
Champs Essais

 

Le droit, discipline aux charmes méconnus, s’avère ici un exercice extravagant et quasi fantastique, mais aussi une pratique de vérité et de critique politique. Extravagant et fantastique parce qu’il traite de figures insolites telles que le mariage des impuissants, la prohibition des rapports sexuels entre personnes handicapées mentales et valides, le fait de porter plainte pour ne pas avoir été avorté, ou encore de ces vivants que l'on déclare cérébralement morts pour mieux les tuer. Ces cas limites mettent Marcela Iacub sur la voie de ce que l'on pourrait appeler les raisons du droit. Ces histoires extraordinaires sur la sexualité, la vie, les genres et la famille, nous apprennent que le droit fait plus que de légiférer sur une réalité préétablie. L’exception arrache à la règle les dehors sous lesquels elle se rend acceptable. Les cas limites démasquent les idéologies qui font accepter le droit existant et empêchent de le transformer. Dans le contexte actuel de forte juridicisation des questions politiques, on a pu entendre que le droit devait, entre autres choses, empêcher que nous ne devenions fous, nous donner "des repères" – comme si nos États étaient devenus de grandes crèches pastoralement gardées. Cet ouvrage conteste ces discours liberticides, non pour prôner que le droit peut tout, qu’on serait en mesure de tout recommencer, comme si l’on vivait la fête d’une aube perpétuelle, il tente au contraire, à l’aide de l’outil juridique, d’ouvrir pleinement au vertige d’une liberté finie. Ou, pour reprendre le mot de Foucault, de "saisir les points où le changement est possible et souhaitable (…) pour déterminer la forme précise à donner à ce changement".





 

 


Par larouge • Iacub Marcela • Mardi 30/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 524 fois • Version imprimable

Bêtes et victimes et autres chroniques de Libération

Bêtes et victimes et autres chroniques de Libération
de Marcela Iacub (Auteur)







 
Broché: 208 pages
Editeur : Stock (11 mai 2005)
Collection : Les essais

Vous êtes-vous fait votre opinion à vous, rien qu'à vous, sur le mariage gay, le clonage, la domination masculine, la pornographie, le culte du corps, l'abus des substances chimiques, la montée de l'individualisme, l'invasion des trottoirs par les chiens, la téléréalité, et toutes ces choses si importantes et pourtant si diffuses qui font notre actualité ? On comprendra que vous ayez du mal à prendre une position ferme sur la Constitution européenne ou sur la chute du dollar. On vous pardonnera même de confesser que vous n'arrivez pas vraiment à vous y intéresser. Mais enfin, quand on en vient à se demander quelle est la bonne et honnête manière de concevoir un enfant, ou comment un homme doit se comporter à l'égard d'une femme et réciproquement, il serait inimaginable que vous n'ayez pas déjà votre idée à vous. Et surtout ne soyez pas débonnaire. Il faut affirmer vos valeurs. Ne sont-elles pas celles qui vous conduisent dans votre vie quotidienne, celles qui vous permettent de vous considérer comme un brave type ou une chic fille ? Vous n'allez pas, maintenant, faire semblant que vous ne comprenez rien à rien, que tout cela vous est aussi obscur que l'inflation et la géopolitique de la Chine. Ah, vous demandez-vous, mais dans quel monde sommes-nous donc tombés ? "
 

Par larouge • Iacub Marcela • Mardi 30/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 534 fois • Version imprimable

Antimanuel d'éducation sexuelle

Antimanuel d'éducation sexuelle
de Marcela Iacub (Auteur), Patrice Maniglier (Auteur)








 
Broché: 333 pages
Editeur : Bréal (9 mai 2005)
Collection : Antimanuels

Nous sommes des libérés sexuels. Les derniers tabous sont tombés, comme les derniers interdits hérités d'une époque jugée aujourd'hui archaïque. Tel est le credo d'une société qui pourtant sanctionne chaque jour plus durement et plus arbitrairement les crimes quelle considère comme " sexuels ". C'est que la culture sexuelle dans laquelle nous vivons est loin d'être aussi tolérante, pluraliste et égalitaire quelle le fait croire. Un malaise souterrain règne autour de la question du sexe. Criminalité, prostitution, pornographie sont autant de domaines où l'on voit ce malaise à l'œuvre, mais c'est bien toute la société qu'il traverse. On ne trouvera dans ce livre ni inventaire des positions sexuelles, ni recettes de self-help, ni digressions sur la psychologie des hommes et des femmes. Car tout cela nous empêche trop souvent de voir que nos problèmes sexuels sont bien des problèmes politiques, qui concernent la manière dont une société institue des valeurs, impose certains comportements et même certaines manières de sentir et de penser. Alors que l'éducation sexuelle se réduit souvent à un triste prêche, les questions sont ici abordées à partir de cas contemporains : une femme peut-elle devenir mère après soixante ans ? faut-il mettre en prison celui qui a contaminé du sida son partenaire ? un homme peut-il éviter d'être père d'un enfant conçu par inadvertance ? peut-on se prostituer librement ? les couples de même sexe doivent-ils avoir le droit d'être parents ? etc. Quant à l'éducation au sens des manuels traditionnels, il n'y a qu'un sujet sur lequel elle se justifie plus que jamais : le sida et comment s'en protéger.Au terme de ce parcours, une suggestion : nous avons voulu libérer le sexe, mais c'est peut-être du sexe que nous aurions dû nous libérer. Devenez postsexuel : telle est l'énigmatique proposition de ce livre...

Par larouge • Iacub Marcela • Mardi 30/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 498 fois • Version imprimable

Aimer tue

Aimer tue
de Marcela Iacub (Auteur)










 
Broché: 195 pages
Editeur : Stock (28 septembre 2005)

" Je vous présente ici ce texte posthume de mon frère, le professeur Jean-Luc Jamet, qui s'est éteint dans la plus grande solitude le 15 octobre dernier. Vedette de la psychiatrie française pendant trente ans, connu dans le monde entier pour ses ouvrages sur les perversions sexuelles et morales, adoré par sa famille et ses enfants, mon frère a fini sa vie ruiné, banni de tous, comme un véritable pestiféré. La seule chose qui l'a tenu vivant pendant sa descente aux enfers est la rédaction de cet ouvrage, qu'il a écrit avec fébrilité et sans répit pendant la phase terminale de sa maladie. Je n'ai pris connaissance du contenu du manuscrit qu'après sa mort et je tiens à préciser que je n'adhère pas à ses théories et moins encore aux remèdes qu'il souhaitait introduire pour en finir avec ce qu'il dénommait l'"enfer amoureux" de notre temps. Mais mes réticences ont cédé devant la promesse que je lui ai faite sur son lit de mort delui trouver un éditeur. "
 

Par larouge • Iacub Marcela • Mardi 30/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 609 fois • Version imprimable

Par le trou de la serrure

Par le trou de la serrure : Une histoire de la pudeur publique (XIXe-XXIe siècle)
de Marcela Iacub (Auteur)







 
Broché: 352 pages
Editeur : Fayard (13 mars 2008)
Collection : LITT.GENE.

En 1857, un groupe de jeunes gens s’abandonnant aux joies d’une partouze dans un hôtel particulier sont condamnés pour outrage public à la pudeur, parce qu’un curieux les épiait par le trou de la serrure. En 1893, les étudiants des Quatr’z Arts déclarent aux juges la guerre du nu. Dans les années 1960, les nudistes et les femmes en monokini provoquent des controverses passionnées. Chaque fois les mêmes questions se posent : où finit le public et où commence le privé? Que peut-on montrer, que doit-on cacher?A travers une enquête qui mêle le droit, l’architecture, la littérature et la psychiatrie, Marcela Iacub raconte l’histoire de la pudeur publique. On y découvre comment le droit a longtemps partagé le monde visible entre licite et illicite, substituant à l’espace réel un espace institutionnel et politique.Aujourd’hui, ce vieux mot de pudeur a disparu de nos codes pour être remplacé par celui de Sexe. Mais, loin de faire le récit épique d’une liberté durement conquise, Marcela Iacub analyse les transformations des techniques par lesquelles l’Etat s’est donné notre sexualité en spectacle au cours des deux derniers siècles, et a conditionné nos espaces, nos vêtements, nos pratiques et même certaines de nos maladies mentales. Elle invite ainsi à une histoire politique du regard.On retrouve dans Par le trou de la serrure les ingrédients qui ont fait le succès des précédents ouvrages de Marcela Iacub : un examen sans concession des illusions de notre prétendue libération sexuelle, et un art tout particulier de faire du droit une discipline totale, à la fois poétique et critique.

Calendrier

Juin 2013
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives par mois


liens amis