S'identifier - S'inscrire - Contact

Guillermo Martinez





Guillermo Martinez


Ecrivain argentin, Guillermo Martinez est né en 1962 à Bahia Blanca. Après des études de sciences mathématiques et une spécialisation en logique à l'Université de Buenos Aires, il va poursuivre sa formation à l'Université d'Oxford. Adolescent, il écrit le livre de contes «La jungla sin bestias» Il en écrira plus tard un deuxième, «Infierno Grande». Revenu au pays, il se consacre à l'écriture et collabore au journal La Nacion. Il sera invité à des sessions d'écrivains au Canada et aux Etats-Unis. Il a notamment publié l'essai «Borges y la matematica», les romans «Acerca de Roderer», «La formula de la inmortalidad» et le bestseller «Mathématique du crime».


Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 06/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 1376 fois • Version imprimable

Mathématique du crime

Mathématique du crime
de Guillermo Martínez, Eduardo Jiménez (Traduction)








 
Broché: 266 pages
 Editeur : ROBERT LAFFONT (20 mars 2008)
 Collection : Pavillons poche

Dans la sereine et studieuse Oxford, alors qu'enfle la rumeur de la résolution imminente du plus ardu problème des mathématiques, le théorème de Fermat, un tueur en série adresse à l'éminent logicien Arthur Seldom de mystérieux messages - fragments d'une démonstration écrite en lettres de sang... Seldom saura-t-il, avec l'aide du narrateur, un jeune étudiant à peine débarqué de son Argentine natale, trouver la clé de l'énigme ? Mêlant adroitement la singulière atmosphère des collèges britanniques, les tourments de la passion, les abstractions de Wittgenstein et de Gôdel, les mystères des sectes pythagoriciennes et les antiques secrets de la magie, Mathématique du crime, roman policier de construction classique et pourtant hors normes, nous tient en haleine jusqu'à son dénouement, un magistral acte de prestidigitation... Avant même sa parution en Argentine, où le livre fut aussitôt propulsé en tête des meilleures ventes et couronné par le prestigieux Premio Planeta, Mathématique du crime avait déjà été achetée par une dizaine de grands éditeurs à travers le monde.
 

Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 06/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 504 fois • Version imprimable

à propos de "Mathématique du crime"

Au commencement était le crime, à la fin sera la solution de l'énigme, c'est mathématique.Dans la sereine et studieuse Oxford, alors qu'enfle la rumeur de la résolution imminente du plus ardu des problèmes mathématiques, le théorème de Fermat, un tueur en série lance un défi au célèbre logicien Arthur Seldom, ponctuant ses crimes de messages symboliques, fragments d'une démonstration tracée en lettres de sang. Ce sera le point de départ d'une enquête tout en logique pour Seldom, flanqué d'un jeune étudiant en mathématiques fraîchement débarqué de son Argentine natale."Le message avait été soigneusement plié en quatre avant d'être glissé dans mon casier. Et il y avait effectivement un détail curieux: sous le texte, on avait tracé un cercle. Un cercle petit et parfait, à l'encre noire aussi."La force de la simplicitéCe roman policier à la trame des plus classiques, traduit de l'espagnol, a la force de sa grande simplicité. Par les yeux du jeune Argentin, en peu de pages, on y évoque l'atmosphère feutrée, fourmillante de vies souterraines, du monde universitaire et de l'univers si particulier des mathématiciens. On y suit aussi l'éveil d'un jeune homme à la passion sur une terre qui lui est étrangère et dont il découvre les codes, comme autant de signes, là encore.ÉsotérismeIntéressante, aussi, la dimension ésotérique qui vient donner une certaine profondeur à l'intrigue: les messages du meurtrier se rattachent aux mystères des sectes pythagoriciennes et à la magie la plus ancienne, dont nos détectives amateurs trouvent les clefs et le langage.Oui, les mathématiques et la magie ont des racines communes, et elles ont longtemps partagé le même secret.Un roman à succèsL'auteur, Guillermo Martinez, mathématicien et écrivain, a publié deux romans, un recueil de nouvelles et un essai. En Argentine, où il devint très vite l'un des succès de librairie après sa parution en 2003, Mathématique du crime a connu une carrière très enviable pour un policier, et a reçu le prestigieux prix espagnol Premio Planeta.Sur notre faim, à la finCependant, si le roman attise joliment la faim du « polarophage », si la chute s'avère pleine de rebondissements que nous nous garderons bien d'évoquer, si ce n'est pour indiquer que tous les théorèmes sur lesquels notre logique a pu bâtir ses raisonnements se retrouvent chamboulés, la dernière page achevée nous laisse un léger sentiment d'insatisfaction et l'on se demande: « finalement, était-ce tout ? ».Restent cependant des impressions fugitives mais fortes, des atmosphères inhabituelles, des personnages sympathiques, qui auraient pu être plus approfondis, peut-être.Mathématique du crimeGuillermo MartinezNiL éditions, 2004267 pages
→ plus
Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 06/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 536 fois • Version imprimable

La mort lente de Luciana B.

La mort lente de Luciana B.
de Guillermo Martínez (Auteur), Eduardo Jiménez (Traduction)








Broché: 250 pages
Editeur :
Editions Nil (1 octobre 2009)


Dix ans ont passé depuis qu'il a vu Luciana B. pour la dernière fois. A l'époque, il était tombé amoureux d'elle. Bien qu'elle fût la secrétaire personnelle du célèbre auteur de romans policiers Kloster, il l'avait engagée pour taper en cachette les pages de son propre livre. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de la jeune fille gaie et séduisante qu'il a connue. Que s'est-il passé? Luciana se raconte : elle a vu, tour à tour, mourir la plupart de ses proches dans des circonstances qui semblent forcer le hasard. Survenue avec une régularité méthodique, cette série d'accidents serait l'oeuvre de Kloster. Sa grand-mère, sa petite soeur, ou bien elle-même pourraient être les prochaines sur la liste. Au bord du désespoir, elle s'adresse au seul homme susceptible de la croire. Qui sait, en tant qu'écrivain, peut-être sera-t-il à même de percer à jour les ténèbres de Kloster? Les Carnets d'Henry James et un volume de la Bible seront ses clés pour un voyage sans retour dans les plus obscures régions du cerveau humain... Après Mathématique du crime, Guillermo Martinez nous entraîne dans un envoûtant thriller littéraire.
 

 


Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 19/10/2009 • 0 commentaires  • Lu 792 fois • Version imprimable

à propos de "La mort lente de Luciana B.

Editeur : Editions NIL(Robert Laffont)

Tout d'abord un grand merci à la BOB Team et à l'éditeur pour ce livre. Le type même du livre que l'on a du mal à abandonner pour prendre du repos ou aller travailler.(Finalement les déboires avec le Nabokov ont du bon !)
Il se lit donc rapidement et dès le départ, on est saisi. A peine croit-on avoir saisi où l'auteur veut nous emmener que l'on doute. Tous ces crimes sont-ils le fruit du hasard, d'une réaction en chaîne contrôlée, de rêves prémonitoires qui se concrétisent ? Deux écrivains cherchent à écrire leur roman ; l'un qui a les pieds sur terre semblent assez normal dans ses réactions et cette fameuse Luciana compte bien sur lui pour la tirer de ce mauvais destin. L"autre connu et reconnu raconte sa vision de l'histoire très réaliste. Qui dit vrai ? En tant que lecteur on se doute un peu de la fin mais néanmoins, j'ai apprécié être ballottée d'incertitudes en lois statistiques. C'est un polar pas classique où les chiffres et les lettres les paroles s'affrontent, où l'imagination d'un écrivain est sans limite. Je ne peux vous en dire plus sinon...que pas un seul moment je ne me suis ennuyée.
Je vais lire "mathématique du crime" du même auteur pour voir si le plaisir est intact.

Critiques chez mango, Emmyne

source: arcetciel.canalblog.com/
 


Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 19/10/2009 • 0 commentaires  • Lu 781 fois • Version imprimable

à propos de "La mort lente de Luciana B. (2)

→ plus
Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 19/10/2009 • 0 commentaires  • Lu 757 fois • Version imprimable

à propos (3) de "La mort lente de Luciana B."

02 octobre 2009

→ plus
Par larouge • Martinez Guillemo • Lundi 19/10/2009 • 0 commentaires  • Lu 727 fois • Version imprimable

una entrevista con Guillermo Martinez

Entretien avec Guillermo Martínez

Entretien audio
Publié le : 4 décembre 2008
 Entretien audio réalisé le 16 octobre 2007 à l'Université Lumière Lyon2 à l'occasion des Belles Latinas. 
Guillermo Martínez, écrivain argentin né en 1962, est aussi mathématicien. Son roman Los crímenes de Oxford (qui a obtenu le Premio Planeta) est un roman policier dont la toile de fond est l'université britannique, le théorème de Fermat, la magie... Il a été adapté récemment au cinéma.
 
Ecouter l'entretien

L'entretien est mené par Maria Semilla Durán, Professeur des Universités L'Université Lumière Lyon 2.



source: cle.ens-lsh.fr/1228385053638/0/fiche___article/&RH=CDL_INF000000



Par larouge • Martinez Guillemo • Mercredi 21/10/2009 • 0 commentaires  • Lu 856 fois • Version imprimable

un entretien avec Guillermo Martinez



source: http://webtv.insa-lyon.fr/index.php?p=video&m=disp&t=archive&id=178&f=wmv


dans cette entrevue nous pouvons entendre en première partie l'ecrivain salvadorien menjivar ochoa rafael et ensuite celle de Guillermo Martinez

à propos de La mort lente de Luciana B. (4)

La mort lente de Luciana B.

→ plus

Calendrier

Juillet 2009
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives par mois


liens amis