S'identifier - S'inscrire - Contact

Mercedes Roffé

 


L’esprit . . . Mais aussi la chair. Aussi l’âme. Et le cœur. La poésie, pour Mercedes Roffé, est tout cela. Elle est ce flot de conscience qui englobe l’être entier, l’histoire, la culture. Surtout, elle est un processus permanent de lecture du monde. À l’écoute de l’hétérogénéité qui définit ce vaste continent qu’est l’Amérique – cette Amérique faite de tant de mondes – . . . la poésie de Mercedes Roffé inscrit au cœur de sa démarche la rencontre de l’autre.   

 

Hélène Dorion

 

 

 

 

 

Née à Buenos Aires en 1954, Mercedes Roffé habite à New York depuis 1995.

 Son œuvre poétique comprend: Poemas (Madrid, 1978), El tapiz de Ferdinand Oziel (Buenos Aires, 1983), Cámara baja, 1987; Chili, 1996), La noche y las palabras (Buenos Aires, 1996; Chili, 1998), Definiciones Mayas (New York, 1999), Canto errante (Bs As, 2002), Memorial de agravios (Córdoba, 2002), La ópera fantasma (Bs As, 2005), et Las linternas flotantes (Bs As, 2009).

 

 

Dans traduction en français, Éditions du Noroît de Montréal a publié Définitions mayas et autres poèmes (2004), et Rapprochements de la bouche du roi (2009). Sa poésie a été traduite aussi à l'italien, au roumain et à l'anglais.

 

            Depuis 1999, elle dirige Ediciones Pen Press, une petite maison d’édition dédiée a la publication de poésie contemporaine. Parmi d'autres distinctions, elle a reçu une bourse de la Fondation John Simon Guggenheim (2001) et de la Fondation Civitella Ranieri (2012).

 

 

 
 

Par larouge • Roffé Mercedes • Vendredi 27/04/2012 • 0 commentaires  • Lu 532 fois • Version imprimable

Définitions mayas et autres poèmes 

 

Définitions mayas et autres poèmes :
Edition bilingue français-espagnol [Broché]

Mercedes Roffé , Hélène Dorion , Nelly Roffé  






 
  • Broché: 94 pages
  • Editeur : Noroit (Editions du) (1 septembre 2005)

« Dans la voix de Mercedes Roffé passe une tradition latino-américaine fondée sur la rencontre de cultures. Au carrefour de générations marquées par des préoccupations souvent fort différentes, Mercedes Roffé impose sa voix nourrie de l’héritage hispanique, mais qui le renouvelle à la lumière de l’espace contemporain et d’une vision toute singulière du monde et de l’écriture poétique. 

Dans l’univers poétique de Mercedes Roffé, la vie, comme le poème d’ailleurs, se construit à partir du plus petit, déterminé par quelques mots en apparence anodins – desfois, aussi, alors –, et qui, non seulement relient les segments de phrases, les idées, les choses mêmes, mais prennent aussi la mesure de ce qui nous unit au monde et permettent de saisir les plus infimes glissements de la parole, et donc de la vie. La poésie de Mercedes Roffé est un processus permanent de lecture du monde.

Définitions mayas nous convie à une singulière interrogation de la langue, à une exploration minutieuse des chemins de traverse qui relient les mots et la réalité ».

Hélène Dorion, extrait de la présentation


 




Par larouge • Roffé Mercedes • Vendredi 27/04/2012 • 0 commentaires  • Lu 518 fois • Version imprimable

Rapprochements de la Bouche du Roi

 

Rapprochements de la Bouche du Roi 

Roffe Mercedes  






  • Broché
  • Editeur : Le Noroit (8 juillet 2009)

 

Quatre voies d’abordage au rêve, donc au réel – de la naissance du mot, de sa matérialité première, à la musique comme une « architecture sonore », en passant par la langue du rituel comme Artaud l’avait compris, et des arts visuels-, forment ce Rapprochements de la bouche du roi de Mercedes Roffé.

Comme dans toute écriture réputée, on trouve dans cette poésie l’immense capital amoureux de la connaissance innée et acquise, la profondeur de ses lectures, sa passion pour toutes les formes d'expressions esthétiques et éthiques de l'art qui la convoquent. Et bien sûr, le désir, la temporalité et l'intemporel, l'Eros.

Dans ses poèmes réside la rigueur de la forme, la compréhension du monde, la charge signifiante de l'imagination, l'idée claire, assurée, pariée au tout et au rien, à la beauté… Et dans sa vision fantastique, en la tautologie qui touche l'esprit et l'apparition de son oeuvre, se trouvent l'image non poursuivie mais plutôt trouvée dans la fluidité de la phrase, dans la pulsion, dans la systole et la distole de la syntaxe de cette poésie magique et profonde.

Concepción Bertone.

 

Artiste : Odilon Redon



Par larouge • Roffé Mercedes • Vendredi 27/04/2012 • 0 commentaires  • Lu 431 fois • Version imprimable

Calendrier

Avril 2012
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Archives par mois


liens amis