S'identifier - S'inscrire - Contact

Lucas Varela

 


 
Lucas Varela est né à Buenos Aires en 1971. Après des études de graphisme à l’université de Buenos Aires, il fonde avec l’écrivain Roberto Barreiro le fanzine Kapop, dont six numéros paraissent entre 1998 et 2001. Il y dessine la plupart des récits, s'essayant avec bonheur à de nombreux styles graphiques. Parallèlement, il travaille entre 1996 et 2002 comme dessinateur et graphiste pour le quotidien Clarín. Ce travail sera récompensé par la Society of News Design. Il se consacre pleinement à la bande dessinée et l’illustration depuis 2002.
Dans le domaine de la bande dessinée, il publie en Argentine le recueil d’histoires courtes Estupefacto en 2007. Paolo Pinocchio, version cynique du personnage de Collodi y fait son apparition. Un second recueil, Matabicho paraît en 2009 ; avec l’auteur Carlos Trillo, récemment disparu, il réalise La Corne écarlate et L’Héritage du Colonel, tous deux publiés en France, ainsi que Sasha Despierta (prépubliée dans la revue argentine Fierro) et la série la jeunesse Ele. Paolo Pinocchio, son premier album en tant qu’auteur complet, est publié en Espagne en 2011.
Parallèlement, il travaille comme illustrateur pour la presse et expose son travail en galeries.
Il est actuellement en résidence à la maison des auteurs d’Angoulême.



Par larouge • Varela Lucas • Lundi 27/08/2012 • 0 commentaires  • Lu 889 fois • Version imprimable

Paolo Pinocchio

Paolo Pinocchio
de Lucas Varela


 



  • Relié: 80 pages
  • Editeur : Editions Tanibis (15 juin 2012)

Maudit pantin défiant les lois de l’Homme et de l’Enfer, Paolo Pinocchio promène son cynisme du royaume des morts à celui des vivants, traversant les époques et les imaginaires mythiques. De l’enfer dantesque, à la Venise de Casanova, en passant par l’univers des contes de fées, chacune de ses aventures est l’occasion de montrer un monde grouillant de débauche où il n’est de salut pour personne. Les péripéties de Paolo Pinocchio mêlent allègrement les représentations traditionnelles du vice et de la vertu à la satire de l’époque contemporaine.
Avec Paolo Pinocchio, Lucas Varela réalise sa première création d’auteur. Le dessinateur virtuose, qui collabora régulièrement avec Carlos Trillo, nous dévoile ici son propre imaginaire, grotesque et scabreux. Ce n’est sans doute pas un hasard si cette canaille est le fruit de l’imagination d’un Argentin qui a vu son pays sombrer aux mains de politiques capables de vendre père et mère pour arriver à leurs fins. À travers ce personnage, Lucas Varela prend plaisir à revisiter ses classiques : fasciné par Jérôme Bosch et héritier de la ligne claire hergéenne, il met la précision de son trait au service d’un monde visqueux et scatologique à souhait.

Ouvrage traduit de l'espagnol par Claire Latxague.



Par larouge • Varela Lucas • Lundi 27/08/2012 • 0 commentaires  • Lu 614 fois • Version imprimable

Calendrier

Août 2012
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives par mois


liens amis