S'identifier - S'inscrire - Contact

José Pablo Feinmann




 
(Buenos Aires, 1943 — ). Professeur à l’université de Buenos Aires dans les années 70. Essayiste, romancier et auteur de nombreux scénarios, notamment pour des films de Eduardo de Gregorio, Roberto Denis, Juan Carlos Desanzo, Simón Feldman, Héctor Olivera, Nicolás Sarquís, Marcos Zurinaga. Placé sous le signe de l'étrange et de l'incompréhensible, Les Derniers jours de la victime (1979), est une fiction « borgésienne » mettant en scène un tueur à gages parti à la poursuite de son double. L'Armée des cendres (1986), décrit la chevauchée fantastique d'un détachement militaire dans la Patagonie du XIXe siècle et La Ballade d'Ismael Navarro (1990), est « un beau roman sur le terrible et mélancolique attrait que l'échec exerce sur une bonne partie de nos semblables ». (Bernard Daguerre).— Les Derniers jours de la victime (Ultimas dias de la vitima, 1979), roman, traduit de l'espagnol par Françoise Campo-Timal. [Paris], Éditions Albin Michel, « Spécial Policier », 1991, 240 p., épuisé — réédition : [Paris], L.G.F., « Le Livre de poche » n° 7608, 1993, 224 p., épuisé.— L’Armée des cendres (El ejército de ceniza, 1986), roman, traduit de l'espagnol par Hélène Visotsky. [Paris], Éditions Albin Michel, « Les Grandes traductions », 1992, 220 p., 19.10 € — réédition : [Paris], L.G.F., « Le Livre de poche » n° 13595, 1994, 192 p., épuisé.— La Balade d’Ismael Navarro (Ni el tiro del final, 1990), roman, traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon. [Paris], Éditions Albin Michel, « Les Grandes traductions », 1996, 320 p., 18.30 €.— Les Crimes de Van Gogh (Los crimenes de Van Gogh, 1994), roman, traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon. [Paris], Éditions Gallimard, « Série noire » n° 2533, 1999, 320 p., 7.65 €.FILMOGRAPHIE : Ultimos díaz de la víctima (1982), film d’Adolfo Aristarain, d’après le roman Les Derniers jours de la victime (1979), avec Federico Luppi, Soledad Silveyra, Ulises Dumont / nouvelle version sous le titre Matar es morir un poco - Two to tango (1988), film de Héctor Olivera.
Une vaste culture littéraire et cinématographique a permis à Feinmann, écrivain argentin, de produire une œuvre complexe autour de constructions très élaborées.
Né à Buenos Aires en 1943, José Pablo Feinmann y a enseigné la philosophie, avant de devenir l'un des écrivains et essayistes majeurs de son pays. Ses principaux romans ont été traduits en français : Les Derniers Jours de la victime (Le Livre de poche, 1993), L'Armée des cendres (Albin Michel, 1992), La Ballade d'Isabel Navarro (Albin Michel, 1996) et Les Crimes de Van Gogh (Gallimard, 1999). Il est également l'auteur de nombreux scénarios.
malheureusement on ne trouve presque plus ses livres.

Par larouge • Feinman Jose Pablo • Mercredi 24/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 620 fois • Version imprimable

à propos de José Pablo Feinmann

José Pablo Feinmann est un écrivain argentin, grand connaisseur du Péronisme et des moeurs politiques de son pays. Il vient d’intervenir dans un séminaire organisé durant la 33e Foire internationale du Livre à Buenos Aires :Il n’y a pas de démocratie politique. La politique c’est une énorme mafia constituée d’un immense appareil péroniste sans lequel personne ne peut gouverner. C’est le corleonisme argentin. Kirchner qui, lorsqu’il a été élu, voulait créer un parti de centre gauche, a dû jeter son projet par la fenêtre et est aujourd’hui plus péroniste que jamais. Il a été si bon qu’il a tué tous les scorpions présents (j’aurais tendance à traduire qu’il s’est avalé toutes les couleuvres). L’appareil péroniste est aujourd’hui de son côté, mais quand il voudra l’assassiner il le fera. La démocratie a été remplacée par cette terrible organisation mafieuse qu’il nous appartient à tous de démonter.
Pour les puristes, texte original :“No hay democracia política. La política es una enorme mafia y hay un gran aparato peronista sin el cual nadie puede gobernar. Hay un corleonismo argentino. Kirchner, que en un principio iba a crear un partido de centroizquierda, lo tiró por la borda y se hizo más peronista. Fue tan bueno, que se comió a los alacranes. Se puso al aparato de su lado, pero cuando el aparato tenga que asesinarlo, lo hará. La democracia ha sido reemplazada por ese terrible aparato mafioso que tenemos que desmontar”.
http://blog.argentine-news.com

Par larouge • Feinman Jose Pablo • Mercredi 24/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 579 fois • Version imprimable

Les Crimes de Van Gogh

Les Crimes de Van Gogh
de José Pablo Feinmann (Auteur), Isabelle Gugnon (Traduction)







 
Poche: 323 pages
Editeur : Gallimard (février 1999)

Collection : Série noire Langue : Français
Cinéphile averti, Fernando Castelli aimerait bien cesser de servir le café à des producteurs pour devenir un scénariste à succès. Mais quand on a une mère abjecte, on ne change pas si facilement son destin. A moins de faire une rencontre décisive avec un tueur mythique, de devenir par exemple le disciple éclairé de Jack l'éventreur et de commettre un meurtre, puis deux, puis trois...

Aucun autre livre de Feinman n'a été ré-édité. on ne peut plus se les procurer que chez les bouquinistes

Par larouge • Feinman Jose Pablo • Mercredi 24/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 567 fois • Version imprimable

presque introuvables

a plus part de ses livres sont devenus introuvables, sauf chez les bouquinistes

livres
L'armee De Cendres Feinmann, Jose Pablo
La Ballade D'ismael Navarro Feinmann, Jose Pablo
Les Derniers Jours De La Victime Feinmann, Jose Pablo
Par larouge • Feinman Jose Pablo • Mercredi 24/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 525 fois • Version imprimable

où trouver quelques livres de Feinman

ivres
L'armee De Cendres Feinmann, Jose Pablo
La Ballade D'ismael Navarro Feinmann, Jose Pablo
Les Derniers Jours De La Victime Feinmann, Jose Pablo

LES CRIMES DE VAN GOGH
de : Jose Pablo Feinmann

 
Fernando Castelli nourrit un grand rêve : celui de devenir un scénariste célèbre. Pour ce faire, il décide de commettre une série de crimes atroces pour pouvoir ensuite écrire ses exploits. Cynique, mais irrémédiablement drôle, Feinman signe avec ce roman une satire de la presse, de l'amour et de la mort qui met en scène une flopée de personnages loufoques relevant de la farce et du boulevard.

Traduction de l'espagnol par Isabelle Gugnon.


Par larouge • Feinman Jose Pablo • Mardi 23/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 556 fois • Version imprimable

Calendrier

Juin 2009
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Archives par mois


liens amis