S'identifier - S'inscrire - Contact

Ricardo Piglia

Par larouge • Piglia Ricardo • Dimanche 12/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 554 fois • Version imprimable

 

Ricardo Piglia est né à Adrogué, provincie de Buenos Aires en 1941
Auteur emblématique de la littérature contemporaine argentine, Ricardo Piglia a grandi dans la province de Buenos Aires. C'est en 1955, alors que sa famille est contrainte par le contexte politique du pays à s'installer à Mar del Plata, qu'il découvre le monde de la littérature. Ses premiers récits, publiés en 1967 sous le titre de 'La invasión', sont récompensés par le prix Casa de las Américas. L'oeuvre de Piglia est profondément intellectuelle et expérimentale. Il aborde la dissidence culturelle et politique dans 'Respiration artificielle', publié à l'origine en 1980, et considéré comme emblématique de la nouvelle littérature argentine. Douze ans plus tard sort 'La ville absente', dont il adaptera le texte en 1995 pour un opéra éponyme de Gerardo Gandini. 'Argent brûlé', pour lequel il reçoit en 1997 le prestigieux prix Planeta, illustre le goût de l'auteur pour le genre policier. Egalement critique littéraire, essayiste et biographe, Piglia s'est notamment intéressé aux oeuvres de Borges, Arlt, Macedonio Fernández et Sarmiento. Il est actuellement professeur de littérature latino-américaine à l'université de Princeton aux Etats-Unis où il occupe la chaire Walter S. Carpentert. Il dirige à Buenos Aires la revue 'Literatura y Sociedad' et son dernier ouvrage, 'El último lector' est paru en langue espagnole en 2005, paru aux Editions Christian Bourgois sous le titre: "Le dernier lecteur", en 2008.

Archives par mois


liens amis