S'identifier - S'inscrire - Contact

Potestad, suivi de : La Mort de Marguerite Duras

Par larouge • Pavlovsky Eduardo • Samedi 11/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 819 fois • Version imprimable

Potestad, suivi de : La Mort de Marguerite Duras
de Eduardo Pavlovsky (Auteur), Françoise Thanas (Traduction)






 
Broché: 55 pages
Editeur : Editions théâtrales (14 mars 2002)
Collection : Repert Contempo

Un homme nous confie son histoire.Il s'est approprié par le passé la fille d'opposants assassinés. Aujourd'hui on vient lui reprendre cette enfant, qui, lui dit-on, n'est pas la sienne et il ne comprend pas. Potestad écrite vers la fin de la dictature argentine ausculte l'espace parfois infime entre victime et bourreau. La Mort de Marguerite Duras ; une mouche vole, agonise puis meurt, solitaire. Comme la grande solitaire que fut Marguerite Duras.Comme chacun. Comme lui qui parle ; qui réfléchit sur sa vie, ses aléas, ses amours, ses sens... Enfance, adolescence, engagements, joies délires, l'évocation suit le cours de la vie qui est là, éclatante ou cruelle ou barbare. La vie qui sourd et circule. Pavlovsky, l'acteur, l'auteur, le psychanalyste nous livre là deux monologues de forte théâtralité sur la condition humaine et sa relativité.

Archives par mois


liens amis