S'identifier - S'inscrire - Contact

petit extrait de "Douleur Pays"

Par larouge • Bleichmar Silvia • Jeudi 18/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 813 fois • Version imprimable


“ La banalité du mal : pure indifférence à ce que l’autre subit ou ressent, parce que la victime a cessé d’être notre semblable“. “ La banalité du mal a une longue histoire en Argentine, mais elle a atteint un niveau sans précédent ces dernières années. Le capitalisme sauvage, “néo-libéral“ exerce désormais sur l’économie de notre pays une influence dont n’a jamais pu se prévaloir aucun gouvernement. (…) Il a imposé son règne de destruction et de mort.“ “ Au milieu de cette tragédie, la volonté de continuer à vivre nous surprend constamment“. “ La " douleur pays ", c’est aussi cela : l’impossibilité de guérir d’une stérilité à laquelle nous nous sentons condamnés“. “ Nous mourrons avant la bataille si nous renonçons à espérer“.“ “ Ce “surmalaise“ est du, principalement, à la profonde mutation historique qui s’est produite ces dernières années et qui a dépossédé chaque sujet d’un projet transcendant qui lui permettrait d’envisager un mode de diminution du malaise dominant“. “ Car si le gel des dépôts bancaires a provoqué l’indignation, ce n’est pas seulement pour des raisons économiques, mais parce qu’il constituait une nouvelle manifestation d’impunité, une nouvelle escroquerie morale“. “… nous avons ouvert les yeux ensemble et nous resterons en éveil, quoi qu’il arrivé, nuit après nuit, au son des casseroles…“.
Un pays n'est pas fait de chiffres. Il est fait essentiellement d'individus, de liens entre les habitants, de mémoire, de projets, d'espoir et de quotidien. Une terrible secousse a frappé l'Argentine. Qui ne se demande pas: mais qu'est-il arrivé à ce pays riche par la nature, aussi créatif dans tant des domaines ? Silvia Bler, psychanaliste, nous régale de la lecture qu'elle fait, avec ses propres outils, où la société argentine, l'histoire récente, les événements qui ont frappé le pays, son pays, apparaissent sous un œil percutant, original, intéressant et profond. Chapîtres : La banalité du mal – Douleur Pays – La déroute de la pensée - La difficulté d’être jeune - La santé politique - L’appui subjectif d’une éthique - Loosers et winners, entre excuse et justification - Matrix et le pays virtuel – Nous sommes tous des cartoneros - Nous sommes là Date de Parution : 25 Avril 2003 N° ISBN : 2-86645-503-7 Editions du Félin / Collection : Danger Public Préface de Miguel Benasayag Traduit de l'espagnol par Jean Pierre Tailleur Couverture illustrée par le peintre Ricardo Mosner. Extraits publiés avec l'aimable autorisation de l'éditeur Philippe Moreau A signaler un autre livre plus tourné vers l’économie pour expliquer la crise actuelle : ¡ Que se vayan todos ! le peuple d’Argentine se soulève de François Chesnais et Jean-Philippe Divès chez Nautilus / ISBN 2-84603-019-7
© Copyright musicargentina.com 2003-2007
Ichma

Archives par mois


liens amis