S'identifier - S'inscrire - Contact

Le tango

Par larouge • Salas Horacio • Dimanche 19/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 850 fois • Version imprimable

Le tango
de Horacio Salas (Auteur), Annie Morvan (Traduction)









Poche: 437 pages
Editeur : Actes Sud (3 septembre 2004)
Collection : Babel

Buenos Aires en proie aux guerres et à la répression de l'armée. C'est dans ce contexte agité que Horacio Salas évoque la naissance de 'la danse pelvienne', le tango, mélange de danses caraïbéennes et des milongas. L'écrivain traite l'évolution sociologique du tango à travers un récit historique à la fois précis et passionnant. Inspirée des bordels et des femmes, cette danse choque et s'adoucit par la suite. Connue hors des frontières argentines, notamment en Europe, elle perd sa réputation de 'musique de bordel'. La thématique reste les femmes comme les 'francesitas', jeunes françaises mises sur le trottoir. Dans les années 40, le tango a une tonalité triste et poétique à l'évocation de la vie urbaine. Retombant un temps dans l'ombre, cette danse somptueuse renaît... inspirant sans cesse.
"En un siècle, le tango, né dans des réduits marginaux et douteux, est devenu le symbole du pays qui lui a donné le jour.II est le reflet d'une société qui s'est structurée, comme le remarque Ernesto Sabato, à partir d'éléments hybrides. La musique portègne est née du croisement de rythmes créoles et de rythmes étrangers. L'Argentin est né du métissage entre créoles, Italiens, Espagnols et juifs, et le tango est son reflet. Les crises, les régressions, les enthousiasmes et les défaites du tango sont ceux-là mêmes que son pays a connus et soufferts." (Extrait)

Archives par mois


liens amis