S'identifier - S'inscrire - Contact

Le sens de l'eau

Par larouge • Sasturain Juan • Mardi 21/07/2009 • 1 commentaire  • Lu 985 fois • Version imprimable

Le sens de l'eau
de Juan Sasturain (Auteur)






 


Poche: 197 pages
Editeur : Gallimard (12 octobre 1999)
Collection : Série noire  

Spencer Roselló, le traducteur le plus rapide de l'Ouest, victime une fois de plus de sa passion pour le jeu, s'enfuit du siège de l'Unesco après avoir attaché le délégué du Cameroun dans les toilettes pour femmes. Plus tard, alors qu'il vend à la sauvette des « traductions-minute » sur les Ramblas de Barcelone, on lui propose de retraduire les 36 romans du Commandant Kophram, auteur supposé et mystérieux de la saga Vietman. Juteuse mais faisandée, l'affaire se complique encore avec l'apparition des méditations sur le sens de l'eau de Destandau, philosophe, introducteur du bidet en Bolivie, inventeur de l'anthropométrie sanitaire et d'un système d'étude des peuples à partir de la relation robinet-homme...

Commentaires

A propos de Le sens de l'eau par lalyre le Mardi 29/12/2009 à 20:09

Le sens de l'eau            Juan Sasturain         Gallimard /Série noire                  30/12/09
                                                                          198 P.
Spencer  Rosello est le traducteur le plus rapide de l'Ouest,il est aidé par sa compagne Joya .Cet homme est un véritable magouilleur ,faire des paris est l'un de ses passe-temps ,il perd souvent et s 'enfuit sans payer ,il est en disgrâce  et le voila à Barcelone avec Joya.Un jour deux frères éditeurs lui confient la traduction d' une série de romans de gare qu'il doit retoucher et cela dans les plus brèves délais,qui seraient d'un certain commandant Kophram,un sombre auteur américain.Le couple ne sait pas dans quel traquenard il est tombé ,car Joya estenlevé ,un des frères éditeurs est assassiné ,mais Spencer semble sauvé par Mingo Arroyo qui se dit spécialiste de l'eau et " jeu de mots " le mène en bateau par ses propos .Sur fond d'univers fantastique on rencontre des
ex-révolutionnaires latino-américains désabusés et rancuniers.Et comme dans ce genre de roman  tout finit par s'arranger.....
 
Un roman rocambolesque avec des personnages bizarres dont aucun ne m'a paru sympathique ,ni policier ,ni thriller .Ce n'est pas vraiment le genre que j'aime ,bien qu'il n'y aie aucune longueur,mais je n'y ai rien appris même si je l'ai lu jusqu'au bout .
                                            Lalyre
                      



Archives par mois


liens amis