S'identifier - S'inscrire - Contact

Haroldo Conti

Par larouge • Conti Haroldo • Dimanche 21/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 961 fois • Version imprimable









(Chacabuco, province de Buenos Aires, 1925 — 1976 ?). Professeur de latin dans un collège de son quartier, remarquable journaliste, collaborateur de la revue Crisis qu'Eduardo Galeano avait créée à Buenos Aires, romancier (Sudeste, 1962 ; Alrededor de la jaula, 1966 ; En vida, 1971), nouvelliste (Todos los veranos, 1964 ; Con otra gente, 1967) et scénariste, ce très grand écrivain argentin qui se savait menacé par les militaires mais qui refusait de quitter son pays, fut enlevé chez lui, une nuit de 1976, pour disparaître à jamais dans la nuit noire de la barbarie. « Ce que fut le talent d'Haroldo Conti, Mascaro, le chasseur des Amériques, nous le révèle. Ce roman est un livre lent dont chaque épisode, fait de mille détails, oscille sans cesse entre le réel et l'imaginaire, le quotidien aliénant et le féérique libérateur. » (Claude Couffon, Le Monde, 1982).
Haroldo Conti a été sequestré à l'aube du 5 mai 1976 par la brigade 601 de l'inteligence de la glorieuse armé nationale argentine. Depuis il fait parti des disparus. En 2000 a été edité un livre sur sa vie: Haroldo Conte, biografia de un cazador.

Archives par mois


liens amis