S'identifier - S'inscrire - Contact

Gamine des rues

Par larouge • Sevilla Miguel Angel • Jeudi 16/07/2009 • 0 commentaires  • Lu 815 fois • Version imprimable

Gamine des rues
de Miguel Angel Sevilla





 


Éditeur : L'Harmattan
Collection : POÈTES DES CINQ CONTINENTS
Genre : POESIE


Gamine des rues est venue après onze mois pendant lesquels je n'ai pas pu écrire un seul mot. Silence et cacophonie. Puis j'ai quitté la ville (Paris), j'ai vu la campagne, et en rentrant il y avait des manifestations étudiantes, c'était à la fin de l'année 86. Il y a eu un mort - un tout jeune homme, un enfant presque -, auquel je me suis attaché comme beaucoup de monde. Gamine des rues est née comme une interrogation sur l'histoire, et comme un chant pour Malik. A l'image de Malik Oussekine s'est superposée, à la même époque, dans mon esprit, celle d'une petite fille blonde qui vendait, rue Mouffetard, des fleurs jaunes, des jonquilles peut-être. Elle était seule, avait froid bien sûr, et portait un pull blanc "usagé", une veste bleue "délavée", avait dix ou douze ans. C'est le contenu de ce poème : ces deux enfants, et le silence qui précéda leur apparition dans ma vie ; et avec eux, le redémarrage de l'Histoire.
 

Archives par mois


liens amis