S'identifier - S'inscrire - Contact

Ernesto Guevara dit le CHE

Par larouge • Guevara Ernesto • Lundi 29/06/2009 • 0 commentaires  • Lu 3187 fois • Version imprimable





C'est le 14 juin 1928 qu'Ernesto Guevara de la Serna voit le jour à Rosario, en Argentine. Aîné de 5 enfants, "Ernestito" comme on le surnomme, passera une enfance heureuse dans un environnement aisé et libéral.
Devenu adolescent, Ernesto entreprend des études de médecine qu'il interrompra à plusieurs reprises pour voyager à travers l'Argentine et l'Amérique latine, voyages durant lesquels il forgera son âme de socialiste. En 1952, il obtient son diplôme de médecine et quitte définitivement l'Argentine.
Ernesto épouse Hilda, une péruvienne qu'il a connu au Guatemala et qui lui donnera sa première fille. C'est en 54, au Mexique, qu'Ernesto rencontre Fidel Castro, un opposant au régime dictatorial de Cuba, qui l'enrôle dans son projet de coup d'état contre Batista. Ernesto nouvellement surnommé Che, et les autres révolutionnaires débarquent à Cuba dans des conditions périlleuses et se cachent dans le maquis pour échapper à l'armée. Ce n'est qu'en 59 et aprés de nombreuses batailles que les guérilleros entrent victorieux à La Havane.
Le Che est nommé ministre de l'industrie et président de la Banque Nationale dans le régime communiste de Castro. Il épouse Aleida de qui il aura 4 autres enfants. Le Che voyage beaucoup à l'étranger où il prononce des discours dans les pays opprimés par les Etats-Unis ; ces derniers décident l'embargo du commerce avec Cuba.
En février 65, c'est la rupture entre Fidel et le Che après que ce dernier ait prononcé un discours où il met en cause l'U.R.S.S., leader du bloc communiste. Le Che, rendu méconnaissable par les services secrets, quitte Cuba discrètement pour créer de nouveaux foyers révolutionnaires. Après plusieurs tentatives échouées notament en Afrique et en Europe de l'Est, le Che se retrouve à la tête d'une guérilla en Bolivie.
Quelques mois plus tard, le Che est blessé puis arrêté dans un petit village de Bolivie où il sera tué le lendemain par une rafale de mitraillette. Après l'identification de son corps, il est enterré dans un endroit secret.
Les conditions de son départ de Cuba et les circonstances de sa mort restent encore mystérieuses. Cet homme idéaliste aux allures de jeune premier est depuis devenu un mythe très populaire à Cuba mais aussi dans le monde entier au détriment souvent de ses véritables convictions.

Commentaires


Archives par mois


liens amis