S'identifier - S'inscrire - Contact

Cible nocturne

Par larouge • Piglia Ricardo • Mercredi 14/11/2012 • 0 commentaires  • Lu 522 fois • Version imprimable

 Cible nocturne
Trad. de l'espagnol (Argentine) par François-Michel Durazzo



 
Après l’assassinat, tout le monde se pose la même question : mais que faisait un ancien croupier d’Atlantic City dans ce coin perdu de la pampa argentine? Les rumeurs se répandent vite et elles sont cruelles et insistantes. On dit qu’il est venu sur les traces des sœurs Belladona, les jumelles Ada et Sofia, deux riches héritières de la région avec lesquelles il aurait eu une liaison secrète et perverse aux États-Unis. Mais on dit aussi que ce beau mulâtre portoricain, avec ses vêtements élégants et ses cheveux gominés, était en fait homosexuel et que la jalousie d’un homme fut à l’origine du crime. D’autres pensent qu’il était tout simplement un escroc ou un membre de la mafia américaine qui voulait blanchir de l’argent en achetant des chevaux argentins, pour les revendre ensuite dans le New Jersey. 

La vérité va s’avérer bien plus originale et surprenante, car Cible nocturne est un roman policier mais d’un genre nouveau : celui que Ricardo Piglia a su créer avec ces livres précédents. Tout comme dansRespiration artificielle (2000) ou dans L’Argent brûlé (2001), ici l’intrigue policière devient le point de départ d’une réflexion et d'une écriture incisives et brillantes dont le but est de révéler – noir sur blanc – les multiples visages cachées de l’Argentine contemporaine. Ainsi, la critique du pouvoir et la corruption des élites, la folie et la drogue, l’amour, l’exil et la littérature, tout l’univers de Piglia, réapparaissent dans ce roman tant attendu et qui lui a déjà valu, en 2011, le Prix de la Critique en Espagne et le Prix Rómulo Gallegos en Amérique latine.


Archives par mois


liens amis