S'identifier - S'inscrire - Contact

Atahualpa Yupanqui

Par larouge • Yupanqui Atahualpa • Samedi 01/08/2009 • 2 commentaires  • Lu 1218 fois • Version imprimable


Atahualpa YUPANQUI
[ARGENTINE] (El Campo de la Cruz, province de Buenos Aires, 1908 — 1992). Pseudonyme de Héctor Roberto Chavero. Le plus célèbre auteur-compositeur-interprète-guitariste de la chanson argentine (premier concert à Paris en 1948, en première partie d’Édith Piaf). Opposant à Perón et aux militaires qui suivirent, il a connu la prison et l’exil, notamment en France. Il a collecté plus de trois mille chansons folkloriques et en a composé un bon millier (dont sept cent enregistrées), il a publié plusieurs recueils de poésie, des récits, divers textes autobiographiques et collaboré à plusieurs films.
Son nom d'artiste et l'association de deux noms d'empereurs incas : Yupanqui, empereur en 1471 et Atahualpa, empereur en 1532
Son père est argentin de vieille souche, sa mère est basque. A l'âge de 6 ans, il étudie le violon, puis la guitare. IL compose sa première chanson à l'âge de 19 ans.
Vers 1928, il parcourt l'Argentine et vit parmi les paysans. Il écrit des poèmes qu'il met en musique et qu'il chante et récolte, répertorie et collectionne les chansons populaires. Il a collecté environ 1500 mille chansons populaires et en a composé près d'un millier
En 1934, il accompagne l'éthnologue Alfred Métraux qui veut étudier les Indiens Amaichas et parcourt la Bolivie.
Il se fait le poète et la mémoire des paysans et des ouvriers, des gens du peuple.
En 1948, sous du régime autoritaire de Juan Perón, il s'exile en France. A Paris, Aragon, Picasso et Eluard l'accueillent. Edith Piaf l'invite à assurer la première partie du spectacle qu'elle donne au théâtre de l'Athénée. Il se produit alors partout dans le monde.
Il a enregistré sept cents chansons et publié des recueils de poésies, de récits, collaboré à plusieurs films. L'Académie Charles Cros lui a décerné le grand prix du disque folklorique en 1950 et en 1969. Il a reçu le Prix Ondas en Espagne ; le Prix Martín Fierro en Argentine ; le Prix de la Chanson folklorique à San Remo.

Il a publié des livres qui n'ont pas encore été traduits :

  • Piedra sola, 1941
  • Cerro Bayo, 1943
  • Aires indios, 1946
  • Tierra que Anda, 1948
  • Guitarra, 1954
  • El canto del viento, 1965
  • Del algarrobo al cerezo, 1977 (avec illustrations de Santiago Paz)
  • La capataza, 1992

Commentaires

Atahualpa Yupanqui. par Hernán MINDER le Lundi 20/09/2010 à 12:01

Buenos días desde Bélgica,
El artículo sobre Atahualpa Yupanqui habla de libros de este autor "que no han sido traducidos todavía", y entre ellos se menciona Cerro Bayo. Pues bien, yo poseo un ejemplar de Cerro Bayoroman, y publicado por Les Editeurs Français Réunis en 1953, con un prefacio de Louise MAMIAC, probablemente la traductora, donde se entregan preciosas indicaciones sobre el pasaje de Atahualpa por Francia.
Con mis saludos atentos,
                                       Hernán MINDER


Re: Atahualpa Yupanqui. par larouge le Vendredi 01/10/2010 à 13:20

buenos dias desde francia

perdon por el atraso.
tiene usted mucha suerte, porque en ningun lugar encontré mencion de una traduccion de algun libro de atahualpa yupanqui.

claro que editado en 1953 aparece aqui como no existente. los éditores y mismo les libreros de viejo ya no lo tienen.

y es una lastima.
gracias por el mensaje.

lastima que no pueda dar esa informacion, si el libro no se encuentra mas

con amistad
irene



Archives par mois


liens amis