S'identifier - S'inscrire - Contact

à propos de "Les poetes du tango"

Par larouge • Yurkievich Saul • Samedi 01/08/2009 • 0 commentaires  • Lu 832 fois • Version imprimable

Les Lettres françaises

La poésie tanguera de Jorge Luis Borges

Les Poètes du tango,

représentés par Henry Deluy et Saul Yurkievich, coll. « Poésie ». éditions Gallimard.

Quand le tango fait-il son apparition ? Saul Yurkievich pense que c’est aux alentours de 1880. Et il croit savoir que ce serait dans les épiceries aux alentours des abattoirs de Buenos Aires dans le quartier des Vieilles Écuries. On l’aurait dansé, ajoute-t-il, lors des bals du dimanche. En réalité, on sait peu de chose. Dans la belle anthologie qu’il a préparée avant sa mort, Yurkievich a rédigé une belle et pertinente introduction où il rappelle que la paternité du tango est revendiquée de part et d’autre du Rio de la Plata. À Montevideo on lui attribue des origines plus nobles car cet art aurait vu le jour dans des académies bien moins plébéiennes. Quoi qu’il en soit, les premiers grands airs passés à l’histoire ont été composés au début du siècle dernier. Par exemple, la Comparsita est écrite à Montevideo en 1916 et repris par Gardel, huit ans plus tard, qui en fait un succès international. Mais, au fond, les origines du tango sont inconnues et son pouvoir envoûtant ne repose-t-il pas sur la légende qui l’entoure ?


Gérard-Georges Lemaire

pour lire la suite, cliquez: ici

Archives par mois


liens amis